L’aventure a débuté il y a déjà une dizaine d’années, alors que la prudence était de mise sur la production d’énergies renouvelables. Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne, toujours à la recherche d’innovation, a alors créé une co-entreprise avec la société bigourdane Gleize. Depuis, CAM Energie a accompagné de nombreux projets, notamment hydrauliques et photovoltaïques, engrangeant un solide savoir-faire qu’elle peut désormais essaimer sur toute la France.

Gleize Energie Service, à Tarbes

En entrant au capital du bureau d’études Gleize Energie Service, à Tarbes, puis en créant sa filiale CAM Energie (2007), le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne est devenu un opérateur d’importance sur les sujets énergétiques : développement de projets, financement, conception, fabrication, construction, exploitation et maintenance, gestion et structuration d’actifs.

Centrale de Saint Clar (Gers)

Producteur d’énergie verte, CAM Energie a investi en 6 ans plus de 250 millions d’euros et exploite aujourd’hui un parc de plus de 400 centrales (solaire, hydraulique et biomasse) d’une puissance totale de près de 80 MW (en exploitation et en construction) réparti sur l’ensemble du territoire national.

L’entreprise a déjà créé 80 emplois dans ses 5 agences (Toulouse, Bordeaux, Bassussarry, Grenoble et Paris), son centre technique (Tarbes), et son atelier de fabrication (Bénéjacq). La nouvelle étape, qui s’est ouverte en avril dernier avec l’entrée au capital de 14 Caisses régionales de la banque verte, va donner un sacré coup de fouet à cette belle aventure entrepreneuriale.

De l’Alsace au Pays basque, de la Normandie à la Côte d’Azur…

Les directeurs généraux des 14 Caisses régionales associées dans CAM Energie

CAM Energie a récemment procédé à une augmentation de son capital de 24 millions d’euros avec l’arrivée de 14 Caisses régionales du Crédit Agricole, réparties sur plus d’un tiers du territoire national : Alsace Vosges, Alpes Provence, Centre Est, Centre Loire, Centre Ouest, Champagne Bourgogne, Franche Comté, Charente-Maritime Deux-Sèvres, Lorraine, Normandie-Seine, Provence Côte d’Azur, Pyrénées Gascogne, Sud Rhône Alpes et Val de France.

Le groupe bigourdan s’est ainsi donné de nouvelles capacités d’investissement et va pouvoir mutualiser un outil performant dans les énergies renouvelables à l’échelle du Groupe Crédit Agricole.

L’objectif est de densifier le maillage territorial des projets et de développer à court terme un portefeuille d’actifs d’une puissance cumulée de 200 MW. Le tout avec une ambition nationale.

Jean-Paul Mazoyer, président du Conseil d’administration de CAM Energie et directeur général du Crédit Agricole Mutuel Pyrénées-Gascogne, a souligné l’importance de l’ouverture du capital : « À l’image de ce qui a été lancé à l’échelle de notre Caisse régionale, cette nouvelle dynamique s’inscrit dans les objectifs du Groupe Crédit Agricole dans ces domaines d’excellence que sont la transition énergétique et la protection de l’environnement. Avec les 13 Caisses Régionales qui nous rejoignent aujourd’hui dans CAM Energie et je l’espère d’autres à l’avenir, le Crédit Agricole réaffirme ainsi son engagement sur l’économie présentielle de son territoire aux côtés des acteurs locaux et se positionne fortement sur le financement de la croissance verte ».